Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Atoutecrire

Ne faites plus l'erreur : faute d'attention ou faute d'inattention

Comment distinguer les deux locutions suivantes : faire une faute d'attention et une faute d'inattention. L'une est-elle plus correcte que l'autre ?

Question d'un lecteur.


Différencier les deux locutions

Qu'est-ce qu'une faute d'attention ?

Cette locution signifie que vous avez manqué d'attention sur un sujet.

L'attention, par définition :

Capacité de concentrer volontairement son esprit sur un objet déterminé ; cette concentration elle-même : Il est incapable de fixer son attention.

Larousse

Qu'est-ce qu'une faute d'inattention ?

L'inattention, par définition :

Défaut d'attention : Un moment d'inattention qui cause un grave accident / Erreur commise par négligence, étourderie.

Larousse

À ce stade, nous sommes d'accord pour nous dire que la différence entre ces deux définitions semble très mince... Vraiment très mince.

En vérité, tandis que nous projetons notre réflexion sur la différence entre attention et inattention, notre intérêt doit en réalité se porter également sur le terme " faute ".

 

Prenons deux exemples.

  • Faute d'attention, il est arrivé en retard à l'école.

Que signifie cette phrase ?

Il n'a pas été vigilant sur l'heure, il est arrivé en retard. Il a manqué de concentration sur l'heure.

 

  • Il a fait une faute d'inattention en écrivant 3 au lieu de 2.

Que signifie cette phrase ?

Son erreur est d'avoir écrit le chiffre 3 au lieu de 2.

 

Pour conclure,

Ces deux locutions sont correctes.

Elles s'emploient dans des contextes différents.

La faute d'attention se rattache à l'idée du manque de concentration.

La faute d'inattention se rattache à l'erreur, l'étourderie en elle-même.

 

Si vous souhaitez poursuivre sur le sujet des locutions avec le terme " attention ", je vous propose cet article : À l'attention de ou à l'intention de.

 

Besoin d'un coup de pouce ?

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article